Former un apprenti préparateur en pharmacie au sein de votre officine

Les bonnes raisons de former un apprenti préparateur en pharmacie d’officine sont multiples : former pour la profession et pour faire face à la pénurie de préparateur en pharmacie, former en vue d’embaucher la personne qui aura eu le temps de s’adapter à l’équipe en place et aux habitudes de travail de l’entreprise, soulager l’équipe officinale, valoriser un membre de l’équipe en le désignant « maître d’apprentissage », contribuer à la réussite de l’apprenti préparateur, … Très bien, mais alors comment faire pour accueillir un apprenti ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Existe-t-il des aides de l’État ? Qui peut encadrer ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

 

Le métier de préparateur en pharmacie

L’apprenti préparateur en pharmacie d’officine

Quel est le profil de l’apprenti préparateur en pharmacie ?

Pour pouvoir signer un contrat d’apprentissage, l’apprenti doit avoir entre 16 et 29 ans révolus. Et il doit être titulaire d’un Baccalauréat toutes séries confondues, ou d’un BEP Carrières Sanitaires et Sociales, ou d’un DAEU (Diplôme d’accès aux études universitaires) ou bien d’un CAP « employé en pharmacie » avec mention complémentaire.

 

Quel est le statut de l’apprenti préparateur en pharmacie au sein de l’officine ?

À l’officine, l’apprenti préparateur en pharmacie est considéré comme un salarié en formation avec les mêmes droits et devoirs que n’importe quel autre salarié de l’entreprise. Ainsi il bénéficie de la sécurité sociale et de la mutuelle prise en charge par l’officine. Toute absence doit être justifiée par un arrêt de travail. Enfin, l’apprenti a droit aux mêmes congés payés qu’un salarié à temps plein soit 2 jours et demi par mois de travail accompli. Ces congés doivent être posés sur les semaines en entreprise.

 

Quelle est la rémunération d’un apprenti préparateur en pharmacie ?

Ce tableau présente les salaires applicables au 1er Janvier 2020 sur une base de 35 heures pour les apprentis préparateurs en pharmacie en contrat d’apprentissage au sein d’une officine.

Année de formation

1ère année de B.P.

2ème année de B.P.

B.E.P. Carrières sanitaires et sociales

55% du coefficient 145
soit 857,19€

65% du coefficient 155
soit 1015,72€

100% du coefficient 145
pour les 26 ans et plus
soit 1558,52€

100% du coefficient 155
pour les 26 ans et plus
soit 1562,64€

Baccalauréat ou tout autre titre
ou diplôme permettant de s’inscrire
en 1ère année des études de pharmacie

56% du coefficient 150
soit 873,92€

67% du coefficient 160
soit 1048,35€

100% du coefficient 150
pour les 26 ans et plus
soit 1560,58€

100% du coefficient 160
pour les 26 ans et plus
soit 1564,70€


 

Ce tableau présente les salaires applicables au 1er Janvier 2020 sur une base de 35 heures pour les apprentis préparateurs en pharmacie en contrat de professionnalisation au sein d’une officine.

Année de formation

1ère année de B.P.

2ème année de B.P.

B.E.P. Carrières sanitaires et sociales

55% du coefficient 145 pour les moins de 21 ans
soit 857,19€

65% du coefficient 155 pour les moins de 21 ans
soit 1015,72€

70% du SMIC de 21 ans à 25 ans
soit 1077,59€

70% du SMIC de 21 ans à 25 ans
soit 1077,59€

100% du SMIC pour les 26 ans et plus
soit 1539,42€

100% du SMIC pour les 26 ans et plus
soit 1539,42€

Baccalauréat ou tout autre titre
ou diplôme permettant de s’inscrire
en 1ère année des études de pharmacie

56% du coefficient 150
soit 873,92€

67% du coefficient 160
soit 1048,35€

100% du coefficient 150
pour les 26 ans et plus
soit 1560,58€

100% du coefficient 160
pour les 26 ans et plus
soit 1564,70€


 

Le maître d’apprentissage

Qui peut être maître d’apprentissage pour un apprenti préparateur en pharmacie ?

Responsable de l’insertion de l’apprenti préparateur en pharmacie, de sa formation professionnelle et de son évaluation, le maître d’apprentissage est une personne-clé à l’officine. Des règles existent concernant les personnes pouvant endosser cette fonction. Peuvent encadrer un apprenti :
• Un pharmacien titulaire ayant au moins deux ans d’expérience ;
• Un pharmacien adjoint employé à temps plein et justifiant d’une expérience minimum de deux ans ;
• Deux préparateurs(trices) en pharmacie employé(e)s à temps plein et ayant au moins trois années d’expérience.

A noter qu’une pharmacie d’officine peut accueillir au maximum quatre apprentis.

La formation de l’apprenti peut être assurée par plusieurs maîtres d’apprentissage. L’un de ces maîtres d’apprentissage est alors choisi pour garantir la continuité et la qualité de la formation au sein de l’officine. C’est également cette personne désignée qui assure la liaison avec le centre de formation.

 

Quel est le rôle du maître d’apprentissage ?

Garant de la réussite de l’apprenti, le maître d’apprentissage a pour rôle principal de l’accueillir, de l’intégrer sur le lieu d’exercice et de contribuer à l’acquisition et au développement par l’apprenti, à l’officine, des compétences correspondant au titre du diplôme de préparateur de pharmacie. Durant tout l’apprentissage, le maître de stage est considéré comme le référent professionnel de l’apprenti, il suit l’évolution scolaire et professionnelle de l’apprenti et est en liaison permanente avec le centre de formation.

De manière générale, le maître d’apprentissage a pour rôle de :
• Accueillir l’apprenti préparateur à l’officine ;
• Présenter l’équipe et faire découvrir à l’apprenti les différentes tâches de l’officine ;
• Guider l’apprenti préparateur en pharmacie dans l’apprentissage du métier ;
• Organiser et planifier le travail de l’apprenti préparateur en pharmacie ;
• Permettre à l’apprenti d’acquérir les connaissances nécessaires à l’exercice du métier de préparateur en pharmacie ;
• Suivre le parcours de formation et des résultats obtenus au CFA ;
• Accueillir le formateur du CFA responsable du suivi de l’apprenti préparateur à l’officine ;
• Évaluer l’acquisition des connaissances de l’apprenti préparateur en pharmacie.

Le maître d’apprentissage doit, compte tenu de ses responsabilités, disposer du temps nécessaire au suivi de l’apprenti dont il a la charge. Le pharmacien titulaire de l’officine doit alors permettre au maître d’apprentissage de dégager sur son temps de travail les disponibilités nécessaires à l’accompagnement de l’apprenti et aux relations avec le CFA.

 

La formation du maître d’apprentissage

Afin de remplir au mieux ses missions, d’assurer correctement son rôle et d’être informé de l’évolution du contenu des formations dispensées à l’apprenti, le maître d’apprentissage peut bénéficier de formations. Il existe des formations spécifiques concernant le tutorat. Les dépenses liées à la formation des maîtres d’apprentissage sont imputables soit sur la part non obligatoirement affectée à l’apprentissage, soit sur la participation des employeurs au développement de la formation professionnelle continue (DPC).

 

Les démarches à effectuer

En quoi consiste le contrat d’apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage est un contrat d’alternance : le temps de travail se partage entre le centre de formation où l’apprenti suit les cours et la pharmacie d’officine qui l’emploie. Le contrat d’apprentissage est un contrat à durée déterminée ou indéterminée signé par l’apprenti (ou ses parents ou son représentant légal s’il est mineur) et par l’employeur. Le contrat à durée déterminée s’effectue sur la durée du cycle de formation conduisant à l’obtention du diplôme visé. Le contrat à durée indéterminée commence par la période d’apprentissage d’une durée équivalente au cycle de la formation suivie. À la fin de la période d’apprentissage, la relation contractuelle entre l’employeur et le salarié sera régie par les dispositions du code du travail relatives au CDI de droit commun, à l’exception de celles relatives à la période d’essai (dispositions issues de la loi du 5 mars 2014). La durée du contrat d’apprentissage est de 24 mois avec une période d’essai de 45 jours (uniquement les semaines en officine), il peut être allongé à 36 mois en cas de redoublement. Le contrat peut être signé trois mois avant le début de la formation au CFA, soit à partir du mois de Juin pour une rentrée en Septembre.

 

Trouver un apprenti préparateur

 

Quelles sont les formalités à suivre lors de la conclusion d’un contrat d’apprentissage ?

Le pharmacien titulaire de l’officine ayant conclu un contrat d’apprentissage avec un apprenti doit déposer ce contrat auprès de son opérateur de compétences dans les cinq jours ouvrables suivant le début d’exécution du contrat. À ce contrat doit être joint la convention conclue avec le centre de formation (CFA) de l’apprenti. L’opérateur de compétences dispose ensuite d’un délai de vingt jours pour décider d’une prise en charge financière ou non. L’absence de réponse de la part de l’opérateur de compétences est synonyme de refus d’une prise en charge financière du contrat d’apprentissage.En cas d’avenant au contrat d’apprentissage ou de rupture anticipée du contrat, l’employeur doit aviser son opérateur de compétences.

 

Quelles sont les aides de l’État pour les employeurs d’apprentis ?

Pour plus de simplicité : une seule aide. En effet, depuis le 1er Janvier 2019, les entreprises peuvent bénéficier de l’aide unique à l’embauche sous réserve de remplir trois conditions. La pharmacie d’officine devra donc :
• Compter moins de 250 salariés ;
• Avoir conclu un contrat d’apprentissage depuis le 1er Janvier 2019 ;
• Recruter un apprenti préparant le brevet professionnel de préparateur en pharmacie.

Pour un contrat d’une durée de deux ans le montant de l’aide s’élève à 6125€, pour trois ans le montant de l’aide s’élève à 7325€. L’aide est répartie sur les années d’exécution du contrat d’apprentissage :
• 1ère année : 4125€
• 2ème année : 2000€
• 3ème année : 1200€

Depuis le 1er Janvier 2020, les contrats d’apprentissage sont déposés auprès des opérateurs de compétences (OPCO) qui assurent le dépôt, l’instruction et le financement sur la base d’un « coût contrat » défini par les branches professionnelles. Une fois les démarches obligatoires remplies (enregistrement du contrat et déclaration sociale nominative (DSN) de l’apprenti), le versement de l’aide est automatique.

 

Le petit plus : quelle est la différence entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation ?

Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation mêlent tous les deux la formation théorique au sein d’un centre de formation et la formation pratique au sein d’une entreprise. Si le contrat d’apprentissage relève de la formation initiale, le contrat de professionnalisation, lui, relève de la formation continue. Les différences résident dans l’âge pour en bénéficier, dans la rémunération et dans le coût pour l’employeur.

 

 

Contrat d'apprentissage

Contrat de professionnalisation

Âge

De 16 à 29 ans révolus

De 16 à 25 ans révolus
Possibilité de contrat de professionnalisation adulte pour les demandeurs d'emploi de plus de 26 ans

Objectif

Formation initiale

Formation continue

Type de contrat

CDD ou CDI

CDD ou CDI

Période d'essai

45 jours travaillés à l'officine au début du contrat (hors cours)

Premier mois du contrat à l'essai

Rémunération en fonction de l'âge, du niveau d'étude de l'apprenti et de l'année de formation

Entre 55% du coefficient 145
et 100 % du coefficient 160

Entre 55% du coefficient 145
et 100 % du SMIC
ou 85% du coefficient 100 (si plus favorable)

Coût et aide

Aide unique à l'embauche

Actions de formation et de tutorat prises en charge par l'employeur
cf. Actalians


 

Si vous avez connaissance d’autres détails ou si vous souhaitez que nous abordons d’autres sujets, contactez-nous par email à contact@clubofficine.fr

Laissez-nous votre email pour être averti des nouveautés
ok
Placeholder Placeholder