Pharmacien hospitalier : exercice et remplacement en PUI

pharmacien hospitalier en PUI

_

 

Les conditions d’exercice et de remplacement au sein des pharmacies à usage intérieur (PUI) ont évolué récemment avec la publication du décret n°2017-883 du 9 Mai 2017.
Nous vous proposons donc cette fiche qui vous permettra d’avoir des informations concises et pratiques.

 

Quelle formation faut-il suivre pour exercer le métier de pharmacien hospitalier en PUI ( pharmacie hospitalière ) ?

Pour exercer en PUI (Pharmacie à Usage Intérieur), le pharmacien doit, en plus de son Diplôme d’Etat en Pharmacie, disposer d’un des trois diplômes d’études spécialisées de pharmacie (DES) visés à l’article R 5126-101-1 du Code de la Santé Publique (CSP) :

  • Diplôme d’études spécialisées de pharmacie hospitalière et des collectivités ;
  • Ou diplôme d’études spécialisées de pharmacie industrielle et biomédicale (PIBM);
  • Ou diplôme d’études spécialisées de pharmacie.

Toutefois, l’article R 5126-101-1 du Code de la Santé Publique prévoit un régime dérogatoire jusqu’au 1er juin 2025 pour les pharmaciens qui peuvent justifier, à la date de publication du texte, d’un exercice en PUI, d’une durée équivalente à deux ans à temps plein sur la période des dix dernières années.

 

Le rôle et les missions du pharmacien en PUI ( Pharmacie hospitalière )

Le pharmacien hospitalier a pour responsabilité, dans le respect des règles régissant le fonctionnement de l’établissement, de :

  • Garantir la gestion, l’acquisition, la préparation, le contrôle, le stockage et la dispensation des médicaments, produits, objets, dispositifs médicaux stériles et médicaments expérimentaux et d’en assurer la qualité
Voir : article L. 4211-1 et article L. 5121-1-1 du Code de la Santé Publique
  • Contribuer à la sécurisation du circuit du médicament. Dans ce cadre, il accompagne les équipes soignantes vers la qualité et la sécurité des soins, et participe à la gestion des risques sanitaires.
Voir : article L. 5126-5 du Code de la Santé Publique
  • Concourir à la matériovigilance, à la pharmacovigilance et à d’autres vigilances sanitaires
Voir : article R. 5212-38 du Code de la Santé Publique

 

Les pharmaciens hospitaliers peuvent être amenés à exercer ces activités :

  • Réalisation de préparations magistrales ou hospitalières, de préparations rendues nécessaires par les recherches biomédicales, de préparations des médicaments expérimentaux, reconstitution de spécialités pharmaceutiques
  • Délivrance des aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales
  • Stérilisation des dispositifs médicaux
  • Préparation des médicaments radiopharmaceutiques
  • Importation de médicaments expérimentaux
  • Vente de médicaments au public

 

A noter, que le pharmacien hospitalier siège généralement dans diverses commissions d’établissement aux côtés des médecins (commission médicale d’établissement, commission du médicament et des dispositifs médicaux stériles, commission des anti-infectieux, comité de lutte contre les infections nosocomiales, …). Il peut aussi contribuer aux recherches biomédicales, aux actions de formation et d’enseignements du personnel.

 

La différence entre un pharmacien hospitalier gérant et un pharmacien hospitalier adjoint de PUI

Au sein d’une pharmacie à usage intérieur (PUI), le pharmacien doit exercer personnellement sa profession.

Le pharmacien gérant de la pharmacie à usage intérieur est responsable du respect des dispositions ayant trait à l’activité pharmaceutique. Le personnel de la pharmacie exerce ses fonctions sous l’autorité du pharmacien chargé de la gérance et des pharmaciens adjoints de cette pharmacie à usage intérieur. Le pharmacien chargé de la gérance dirige et surveille le travail des préparateurs en pharmacie, des internes en pharmacie et des étudiants de cinquième année hospitalo-universitaire.

Sont considérées comme pharmaciens adjoints les personnes qui, respectant les conditions d’exercice de la pharmacie en France, exercent leur activité dans une pharmacie à usage intérieur, au côté du pharmacien chargé de la gérance. Dans le secteur public, la durée d’exercice pour un poste d’assistant est de 6 ans maximum : à l’issue de ces 6 années,  il est nécessaire de passer le concours national du praticien hospitalier.

 

Le remplacement pharmacien hospitalier en PUI

Le pharmacien gérant d’une PUI, quelle que soit la durée de son absence, et le pharmacien adjoint absent pour une durée supérieure à 1 mois doivent être remplacés dans les conditions définies par les dispositions statutaires qui leur sont applicables ou par le contrat qui les lie à l’établissement. Le remplacement du pharmacien chargé de la gérance de la PUI ne peut excéder un an.

Le remplacement est effectué par un pharmacien inscrit à l’une des sections D ou E de l’Ordre national des pharmaciens, soumis aux mêmes obligations de service que le pharmacien qu’il remplace. Ces obligations figurent dans le contrat le liant à l’établissement. Pour une absence inférieure à quatre mois, le remplacement peut être effectué par un pharmacien qui a sollicité son inscription au tableau de l’une des sections D ou E, en attendant qu’il soit statué sur sa demande.

Tout pharmacien qui se fait remplacer dans ses fonctions doit veiller à ce que son remplaçant satisfasse aux conditions requises pour ce faire. Il doit remplir une fiche de déclaration du pharmacien gérant à retourner à l’Ordre des Pharmaciens.

Fiche de déclaration de remplacement en PUI

 

Le remplacement du pharmacien hospitalier  :  cas d’un pharmacien hospitalier adjoint par un interne 

Le décret n°2017-883 publié au Journal Officiel le 9 mai 2017 fait évoluer les conditions d’exercice et de remplacement au sein des pharmacies à usage intérieur, ainsi que les modalités d’organisation du développement professionnel continu des professions de santé. Ce décret, qui s’applique à l’ensemble des pharmaciens exerçant en pharmacie à usage intérieur, autorise les internes en pharmacie à remplacer un pharmacien gérant d’une pharmacie à usage intérieur.

Dans un premier temps, l’interne en pharmacie devra obtenir un certificat de remplacement délivré par le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens. Pour cela, il faut contacter la section H de l’Ordre par messagerie électronique à webh@ordre.pharmacien.fr en joignant les pièces justificatives suivantes :

  • Justificatif de validation de cinq semestres, dont au moins un dans chacun des quatre domaines de la pharmacie hospitalière
  • Justificatif de validation du deuxième cycle des études pharmaceutiques en France
  • Copie d’une pièce d’identité

Les deux premières pièces sont à demander au secrétariat en charge de l’internat de la faculté de pharmacie de rattachement de l’interne.

Dans un second temps, l’interne devra s’assurer d’être couvert par une protection responsabilité civile professionnelle (RCP) car il ne sera plus couvert par la responsabilité civile de l’hôpital. La souscription à une responsabilité civile professionnelle est souvent gratuite et permet d’être protégé des conséquences des actes professionnels.

Attention l’interne en pharmacie ne doit pas effectuer de remplacement sur les repos de sécurité ainsi que sur les demi-journées de temps de formation et de temps personnel de consolidation des connaissances et compétences. Il est néanmoins possible d’effectuer des remplacements sur les périodes de congés annuels ainsi que sur les journées de récupération. L’interne peut également effectuer un remplacement lors d’une mise en disponibilité. La durée maximale de remplacement d’un pharmacien gérant ne peut pas excéder quatre mois par an, un remplacement étant limité à un mois. Pour le remplacement d’un pharmacien non gérant, il n’existe pas de durée maximale.

 

Cas particulier : le remplacement d’un pharmacien hospitalier gérant par un interne

En plus des conditions déjà existantes pour le remplacement de pharmaciens hospitaliers adjoints, les internes en pharmacie peuvent remplacer un pharmacien hospitalier gérant sous conditions supplémentaires :

  • « signature d’une convention d’assistance entre l’établissement auquel est rattachée la pharmacie à usage intérieur dans lequel le remplacement est effectué et un établissement dans lequel la gérance de la pharmacie à usage intérieur est assurée, pendant la durée du remplacement, par un pharmacien ».

Cette convention signée entre deux PUI assure à l’interne la possibilité de se référer à un pharmacien gérant en cas de besoin.

 

Le remplacement par un interne
5 semestres validés dont au moins
1 dans chacun des 4 domaines de la pharmacie hospitalière
Remplacement d'un pharmacien gérant :
- 1 mois maximum par remplacement
- 4 mois maximum par an
- Convention d'assistance
Remplacement d'un pharmacien non gérant :
- Pas de limitation de durée
La convention d'assistance se fait entre :
- La PUI où vous effectuez le remplacement
- Un établissement dans lequel la gérance de la PUI est assurée, pendant la durée du remplacement, par un pharmacien gérant
Comment remplacer ?
- Faire une demande d'un certificat de remplacement par mail au Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens : webh@ordre.pharmacien.fr
- Joindre les pièces suivantes : justificatif de validation de 5 semestres, dont au moins 1 dans chacun des 4 domaines de la pharmacie hospitalière, justificatif de validation du 2ème cycle des études pharmaceutiques en France, et copie d’une pièce d’identité
Quand remplacer ?
Autorisé :
- Pendant une disponibilité
- Pendant un weekend
Interdit :
- Sur un repos de sécurité
- Sur un récupération de garde, de weekend
Tableau récapitulatif des conditions de remplacement d'un pharmacien gérant ou adjoint en PUI par un interne en pharmacie

 

Le salaire du pharmacien hospitalier

Dans le secteur privé, le salaire est fixé par une convention collective et peut varier selon la convention à laquelle l’employeur est rattaché. Généralement, la grille salariale suit soit la grille salariale de la convention de la FEHAP (Convention collective nationale du 31 octobre 1951) ou celle de la FHP (Convention collective nationale du 18 avril 2002). A titre d’exemple, dans une structure FEHAP, le coefficient pour un pharmacien est de 937, soit un salaire brut mensuel de 4125 euros environ, salaire un peu inférieur dans une structure FHP.

Dans le secteur public, la grille des salaires est déterminée par décret ou arrêté publiés au Journal officiel. Il existe une grille indiciaire hospitalière qui décrit la rémunération brute mensuelle du grade de Praticien Hospitalier à temps plein.

 

EchelonDuréeSalaire brut
11 an4 130,68 €
21 an4 200,78 €
32 ans4 298,95 €
42 ans4 411,11 €
52 ans4 607,41 €
62 ans4 929,92 €
72 ans5 280,46 €
82 ans5 448,72 €
92 ans5 645,02 €
102 ans6 065,68 €
112 ans6 318,07 €
124 ans7 182,85 €
137 500,82 €
Grille des salaires dans le secteur public pour les pharmaciens praticiens hospitaliers

 

Dans tous les cas, la rémunération dépend de différents critères : qualification, spécialisation, ancienneté, etc. Alors libre à vous de négocier votre salaire !

Laissez-nous votre email pour être averti des nouveautés
ok
Placeholder Placeholder