Pharmacien Biologiste

Il travaille en laboratoire, où il effectue prélèvements et analyses : le pharmacien biologiste contrôle des données biologiques ou dépiste des virus ou des bactéries.

Découvrez ce métier au rôle majeur dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies : comment devenir pharmacien biologiste, quelles sont les conditions d’exercice et celles de remplacement ? Club Officine vous explique tout.

 

Quel est le rôle du pharmacien biologiste ?

 

Essentielle pour poser un diagnostic médical, l’analyse médicale permet de contrôler des données biologiques (taux de sucre, cholestérol, numération globulaire) et dépister des virus ou des bactéries, via des prélèvements.

 

Le pharmacien biologiste est responsable de la réalisation des analyses biologiques dans sa globalité. Il dirige une équipe de techniciens de laboratoire qui effectuent ces prélèvements (sang, urine, tissus, cellules, cheveux). Il s’assure que l’équipe respecte les procédures d’hygiène, de sécurité et d’éthique, tout en gérant le budget du laboratoire.

Ensuite, il interprète les données biologiques récoltées, vérifie la cohérence des résultats et rédige un rapport d’analyse qui sera transmis au médecin du patient concerné.

 

Il doit donc développer les compétences suivantes : biologie, chimie, épidémiologie, génétique, physiopathologie, mais aussi assurance qualité, gestion, informatique et vigilance sanitaire.

 

Le pharmacien biologiste est amené à interagir fréquemment avec différentes équipes médicales.

Il exerce à l’hôpital (public ou privé) ou en laboratoire d’analyses médicales.

 

La réalisation de ces examens de biologie médicale participe au diagnostic et à la surveillance du traitement, et joue un rôle important dans la prévention et le traitement des maladies.

C’est pourquoi le pharmacien biologiste ne cesse, tout au long de sa carrière, de s’informer sur les dernières avancées de la science ; Il peut également participer à une activité de recherche.

 

Comment devenir pharmacien biologiste ?

 

La biologie médicale est une discipline médicale spécialisée dans l’exécution d’examens biologiques du prélèvement, et de l’interprétation des résultats.

Ces examens de biologie médicale ne peuvent être effectués que dans un laboratoire de biologie médicale accrédité, sous la responsabilité  d’un biologiste médical

Les études de Pharmacie

 

Le biologiste médical doit être titulaire d’un DES de Biologie Médicale (BM).

Cette discipline mixte est accessible aux étudiants en médecine comme aux étudiants en pharmacie.

  • Les étudiants en médecine doivent être classés en rang utile à l’Épreuve Classante Nationale (ECN).
  • Les étudiants en pharmacie doivent passer le diplôme d’Etat de docteur en pharmacie et se spécialiser en biologie médicale au cours de leur internat.

Les biologistes médicaux souhaitant faire une carrière dans l’hôpital public doivent passer le concours de praticien hospitalier.

Le métier de Pharmacien hospitalier

Le saviez-vous ?

En France métropolitaine, le pharmacien biologiste sera inscrit à l’Ordre en section G, et en section E pour l’Outre-mer.

 

Quelles conditions d’exercice pour
le pharmacien biologiste ?

 

S’il choisit d’exercer dans le secteur privé, le pharmacien biologiste exercera en laboratoires de biologie médicale privés, en libéral ou salarié.

Dans le secteur public, il travaillera dans un laboratoire de biologie médicale rattaché à un établissement public de santé.

 

Vous êtes pharmacien ou médecin, non titulaire du DES de biologie médicale, et souhaitez obtenir la reconnaissance de votre compétence dans un domaine spécialisé de la biologie médicale ?

Pour exercer la biologie médicale dans une discipline, une autorisation est requise. Pour l’obtenir, le dépôt d’un dossier doit être fait auprès de la Commission nationale de biologie médicale (CNBM).

Les domaines éligibles sont les suivants :

  • La médecine moléculaire – génétique et la pharmacologie ;
  • L’hématologie et l’immunologie ;
  • Les agents infectieux ;
  • La biologie de la reproduction.

 

Pour obtenir l’autorisation partielle d’exercice dans un domaine de compétence, le candidat doit soumettre les pièces justificatives suivantes :

  • Lettre de motivation précisant la spécialisation demandée et la discipline de recrutement,
  • CV,
  • Copie des diplômes obtenus.

 

Nouveauté :

La Commission nationale de biologie médicale (CNBM) est maintenant composée de représentants des biologistes de CHU et de représentants des internes. Si ces derniers ne peuvent exprimer qu’un avis consultatif, leur présence autour de la table garantie une plus grande voix pour ces professionnels.

 

Quelles conditions de remplacement pour le pharmacien biologiste ?

 

Tout pharmacien biologiste en exercice est habilité à se faire remplacer dans son laboratoire de biologie médicale :

  • Soit par un interne en pharmacie,
  • Soit par un interne en médecine.

 

Nouveauté :

Les articles D.6213-13 et D.6213-14 ont récemment rétabli l’égalité entre biologistes “pharmaciens” et “médecins”.

 

Le biologiste médical doit s’assurer que l’interne candidat au remplacement remplit 2 conditions, quelle que soit la filière dont il est issu:

  1. L’inscription effective au diplôme d’études spécialisées (DES) de biologie médicale
  2. La validation de 5 semestres sur les 8 semestres du cursus complet

 

Si le pharmacien biologiste est remplacé par un interne en pharmacie, celui-ci doit avoir obtenu un certificat de remplacement par le président de la section G de l’Ordre national des pharmaciens. Le directeur de l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) devra avoir validé les éléments du dossier en amont.

Le certificat de remplacement sera valable 1 an, sur l’ensemble du territoire (métropole et Outre-Mer). Il est renouvelable dans les mêmes conditions, sur justification de la poursuite des mêmes études.

Le dossier de demande de certificat de remplacement est à adresser au Conseil Central de la Section G, à l’adresse mail webg@ordre.pharmacien.fr .

Formulaire de demande de certificat de
remplacement en LABM

 

Si le pharmacien biologiste est remplacé par un interne en médecine, celui-ci doit avoir obtenu une autorisation du conseil départemental de l’Ordre national des médecins du lieu de formation.

 

La durée autorisée de remplacement diffère selon le statut de l’interne. Elle relève du texte régissant le statut des internes en médecine, en odontologie et en pharmacie.

 

Bon à savoir :

Il revient aux instances ordinales d’informer sans délai le directeur général de l’Agence régional de santé (ARS) des autorisations de remplacements qu’elles ont accordées.

De son côté, le pharmacien biologiste qui se fait remplacer est tenu d’aviser le directeur général de l’ARS, au moins 15 jours avant la date où le remplacement sera effectif.

 

Vous en savez maintenant plus sur le métier de pharmacien biologiste et les dernières actualités et mises à jour concernant les conditions d’exercice et de remplacement.

Vous cherchez un remplacement ? Rendez-vous dans notre rubrique :

offres d’emploi

Vous cherchez un remplaçant ?

Publiez une offres d’emploi

Laissez-nous votre email pour être averti des nouveautés
ok
Placeholder Placeholder